Votre lettre d’information sur les vibrations d’usinage


nº11 - mars 2011

L’idée du mois :
Quand faut-il amortir ?

Depuis toujours l’usineur joue avec des élastiques pour limiter les vibrations.
Il se vend d’ailleurs des vérins d’appuis dits antivibrations (exemple ici) et des porte-outils antivibratoires (c.f. newsletter n°7).

Mais parfois amortir ne sert à rien. Pour le savoir à l’avance, il faut mesurer l’amortissement réel (cela prend 2 minutes).
  • Soit l’amortissement est inférieur à 1%, on alors intérêt à amortir plus, quitte à perdre un peu en rigidité pour cela.
  • Soit il est supérieur à 1%, il vaut alors mieux privilégier une autre piste (augmenter la rigidité, réduire les efforts, etc.).

News

• Le 5 avril 2011 à Lyon, Vibraction recevra le prix spécial du jury des Trophées de l’innovation Industrie 2011.



• THSM-Consulting fait désormais partie de Vibraction. 


Sondage

Choisissez le prochain sujet :
(Cliquez sur votre choix)
(Sondage clôt)

• Qu’apportent les broches à paliers magnétiques ?
• Quand le faux rond est-il un problème ?
• Proposez un autre sujet.

Réponses au précédent sondage :
57% : « Quand est-il utile/inutile d’amortir ? »
43% : « Broches à paliers magnétiques ? »